Informations

Publié le 15/01/2019
En novembre 2018, a été fondée l’association A4 (Association for the Advancement of Alternatives Assessment) dans le but de promouvoir le développement méthodologique et la pratique de l'évaluation des solutions alternatives et de la substitution.
Publié le 10/01/2019
Le Parlement européen a adopté le 23 octobre 2018 un amendement visant à ajouter le nonylphénol aux paramètres de qualité de l'eau potable et à introduire de nouveaux plafonds pour le bisphénol A.
Publié le 24/09/2018
L’agence suédoise des produits chimiques KEMI a publié une étude identifiant 200 substances de structure chimique proche du BPA susceptibles de se trouver sur le marché européen. Parmi ces substances, 37 bisphénols pourraient avoir des propriétés de perturbateur endocrinien et six de ces bisphénols ont été considérés comme problématiques en raison de leurs propriétés et utilisations. Cette étude est donc une source d’information utile pour éviter une substitution « regrettable » par une molécule présentant des dangers similaires au BPA.
Publié le 24/09/2018
Le comité des États membres de l’ECHA a adopté le 17 avril 2018 la proposition de classement du phtalate de dicyclohexyle (DCHP) comme substance extrêmement préoccupante (SVHC) du fait de sa classification comme substance toxique pour la reproduction de catégorie 1B et de ses propriétés de perturbateur endocrinien pour la santé humaine.
Publié le 20/04/2018
Un groupe de travail co-piloté par l’INERIS et le MEDEF a rédigé un guide méthodologique dont l’objectif est de faciliter la substitution de substances chimiques en décrivant les différentes étapes de cette démarche.
Publié le 20/02/2018
La Commission Européenne a baissé la limite de migration du BPA provenant de vernis ou de revêtements destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires à 0,05 mg/kg d’aliment.
Publié le 30/01/2018
Le comité des Etats membres de l’ECHA a adopté le 14 décembre 2017 la proposition de classement du bisphénol A comme substance extrêmement préoccupante (SVHC) au titre de ses propriétés de perturbateur endocrinien pour l’environnement.
Publié le 20/11/2017
La société Perstorp commercialise la gamme AKESTRA, des co-polyesters transparents aptes à se substituer au polycarbonate dans le secteur du bâtiment et pour la production de contenants alimentaires.
Publié le 20/11/2017
La société EVONIK commercialise la gamme TROGAMID, des polyamides aptes à se substituer au polycarbonate dans divers secteurs (eau potable, médical, électrique/électronique, automobile, optique, …).
Publié le 26/06/2017
Soy-PK est une résine biosourcée alternative aux résines époxy à base de bisphénol A, pour des applications dans le domaine des contenants alimentaires métalliques.